Radio Kahuzi Video

Wednesday, April 9, 2014

Madame Bibiane Makonga Kalangwa


Madame Bibiane Makonga Kalangwa, née Bibiane Makonga Maloba est née à Kamina le 15 Mai 1973 s’est convertis au Seigneur Jésus, en 1999, après avoir suivi les témoignages de la dévotion au Seigneur, de celui qui sera son beau-père après une année, le Rév. Enock Paul Mutangi.

Mariée en 2000 à Monsieur Dieudonné Kalangwa, fils du Rév. Enock Paul Mutangi, Madame Bibiane, comme par grâce du Seigneur s’est donnée aussi, aux côtés de son mari dans l’oeuvre du Seigneur, en étant Lead dans la Chorale de l’église de grâce au Congo/Kinshasa.
Elle, au début aimait chanter en duo avec son mari, après avoir témoigné de la grandeur et de l’amour du Seigneur dans sa vie

Trop tôt, elle a pensé qu’il serait souhaitable que ces enfant aussi puissent contribuer à l’oeuvre du Seigneur, c’est ainsi qu’elle va commencer à mettre ses enfants encore tous petits au-devant de la scène dans les activités dominicales

Cette application de Josué 24 :15 va porter des fruits, car, depuis plus de cinq ans ses enfants représentent l’école de dimanche dans le culte dominical en récitant 7 à dix versets mémorisés et après quoi, ils chantent un cantique soit vocal ou soit en playback.
Avec cette intervention dans chaque culte dominical, l’absence de l’un de ces enfants est vite remarquée par toute l’église.

Depuis une année, leur petite soeur Kathleen Ngoie les a rejoints, ils chantent maintenant à quatre.

Madame Bibiane, non seulement elle a eu de l’assiduité pour l’encadrement dans l’école de dimanche, mais elle soutenait aussi son mari dans son apostolat comme Ancien de l’église.

Ces différentes participations dans les activités de la Paroisse sont mémorables et sont gravées dans la mémoire de beaucoup de saints.

Tel ce Dimanche, après un mois de naissance de Kathleen, le Représentant Légal a été content de dédié la petite fille au Seigneur pour qu’elle puisse rejoindre, dans l’avenir, ses grands frères et soeurs dans l’animation de l’école de dimanche.

Se souvenant des déclarations de son Beau-père qui lui parlait de Actes 20 :20, Madame Bibiane Makonga s’est montrée dévouée dans les visites chez les membres de sa paroisse à tel enseigne qu’elle a été choisie par les mamans de sa paroisse pour être parmi la délégation de celles qui doivent représenter l’église au niveau des assises de la ville-province de Kinshasa

 C’est donc une femme qui n’a pas honte de témoigner son Seigneur Jésus-Christ, partout où elle se trouve. Parler de la Puissance de la croix de Golgotha est pour elle un prestige qu’elle ne veut jamais manquer.

Les bons et mauvais souvenirs dans l’accomplissement de l’oeuvre du Seigneur sont pour elle un sujet pour lesquels elle trouve une occasion de louer son Dieu.

Elle dit souvent à l’assemblée qu’elle bénit le Seigneur qui donne le Vouloir et le faire, Lui qui quand IL donne une vision, il donne toujours la provision, ce sont ses phrases pour encourager les serviteurs
du Seigneur dans la propagation de l’Evangile et l’implantation des églises, car la ville de Kinshasa, à elle seule a 24 communes et pour elle, elle rêve toujours que les Eglises de Grâce au Congo aient au-moins une église dans chaque Commune.

C’est une dame qui encourage l’union et l’unité même au niveau familial, comme encourageant ici la femme du petit-frère de son mari à pouvoir chanter aussi pour Le Seigneur et témoigner de sa Grandeur et sa Grâce partout sans vergogne.

Pendant qu’elle pensait à concevoir avec son mari un projet pouvant aider socialement l’église sur le plan social et sur le plan de soutient des personnes vulnérables, voici qu’une maladie va la frapper.
Elle était jusque-là forte, aidant même son mari, comme Secrétaire dans la rédaction et saisie dans le domaine des Médias et Radiodiffusion, mais la Maladie du Cancer de sein va l’atteindre, une dure situation, une lourde charge et une impasse financière surtout dans les pays du tiers monde ou le revenu est trop faible.

Le Seigneur a permis que malgré le coût élevé des soins, Madame Makonga puisse être soumise au
schéma clinique du TRAITEMENT DU CANCER DE SEIN PAR CHIMIOTHERAPIE.

Ce dur traitement sur le plan financier a aussi ses effets secondaires, perte des cheveux, perte de la teinture, perte des ongles,…, malgré tout cela, Le Seigneur a suscité des personnes qui d’une manière ou d’une autre nous ont soutenus dans cette dure épreuve. Tous ont été encadré par la Famille Richard
& Kathleen McDonald quenous ne saurons pas comment leur dire merci, seul Le Seigneur qui produit en nous cette bonté et cette compassion les récompensera à juste titre.

Les efforts fournis durant les traitements qui jusque-là ont déjà fait plus de huit (8) mois, sans jamais se lasser, nous vont droit au coeur et comme le dit Philémon verset 7-9, ces actes ont tranquillisé les coeurs de beaucoup de saint

L’encadrement, les dettes et autres moyens qu’a enduré la Famille Richard & Kathleen McDonald pour aider à garder en vie l’âme de Madame Bibiane Makonga est une solution qui vient du Seigneur et nous prions au Seigneur pour que cette famille puisse être secouru par d’autres qui croient au Seigneur Jésus Christ, qui ont ce sens de la Compassion pour que les soins

CHIMIOTHERAPIQUES et la suite des soins pour cette maladie de Cancer de sein puisse aller à bon port.

Nous glorifions Le Seigneur qui guide aussi les Médecins pour qu’ils puissent bien doser la cure et avoir le courage de supporter les soins chaque fois pendant plus de trois heures par jour/ par séance.
Merci au Seigneur pour cette évolution MIRACULEUSE des résultats des Echographies mammaires, au fur et à mesure de l’évolution des soins, Le Seigneur nous répond avec des clichés des échographies qui émerveillent les médecins qui trouvent en cela la MAIN du Seigneur.

Le Seigneur a donné de l’ESPOIR à un couple qui était vraiment accablé, Le Seigneur a remis le sourire là où il y avait l’ombre de la mort.

Psaumes 23 nous le promet et le couple Dieudonné et Bibiane Kalangwa est en train de le vivre.
Honneur, Grâce, Louange et Gloire soient données à notre Seigneur et Sauveur qui touche les coeurs pour cette cause!

Famille Dieudonné & Bibianne Kalangwa Deux ans avant la maladie Psaumes 121